Craintes...



Juste une citation... une simple citation... une question...
Une simple interrogation qui sonne tellement comme une vérité au creux de tes oreilles...
Tu irais même jusqu'à dire quelques mots qui résument tout... ta vérité... ton avenir... tes doutes... tes craintes...
Cette impression qui te colle tant...
Ce sentiment qui te suit depuis trop longtemps...
Et pourtant la journée avait si bien commencé... le moment était à la fête...
Une bonne nouvelle... LA bonne nouvelle qui te rassure car aujourd'hui tu sais que l'un des proches qui t'est le plus cher aura un bel abri pour un avenir... un avenir que tu lui sais gris pourtant quoi qu'il arrive... car cet avenir gris c'est ce que tu pouvais lui souhaiter de mieux...
Tout avait si bien commencé...
La surprise, la joie, le soulagement... et même quelques secondes d'insouciance échappées... tout était la....
Malheureusement le retour à la réalité qui te rattrape vite aussi...

La discussion était pourtant anodine...
Tu ne l'as pas vu venir cette piqûre qui te rappelle que cet avenir, celui que tu imagines dans un coin de ta tête, il ne te semble pas plus rose en fait...
Cet électrochoc qui te rappelle que même si tu n'en parle pas, même si tu n'essayes de ne pas y penser... c'est la bien rangé dans un coin mais omniprésent dans ton esprit...
Ce mirage, cet avenir rose tu y as cru, tu n'y crois plus...
Ces projets, que tu avais jadis, ne sont plus...
Les nouveaux, tu ne sais pas... tu n'y arrives pas... pas encore...
Ce recommencement, cette redécouverte de soi indispensables mais encore inachevés...
Ce changement si nécessaire mais qui l'expérience acquise fait peur et reste douteux en tant qu'idéal
Ce job tellement adoré, n'est que routine étouffante et conflits continuels... un épanouissement évaporé...
Cet homme, tu n'es plus sûre du tout de vraiment le désirer...
Ces enfants, tant espérés, révèlent bientôt de l'utopie...
Ces choses auxquelles tu aspires mais que tu ne pourras jamais t'offrir...
Le bonheur devenant une illusion, une chimère...
Cette solitude à la fois pesante et apaisante...
Cette grande maison de tes rêves les plus fous, tu n'oses plus l'espérer...
Et même si... il n'est plus là pour l'aider, te conseiller et te partager sa grande ingéniosité... une saveur qui serait tellement fade...
En attendant un trou de souris, une demeure qui semble te colle à la peau...
Cette impression de tourner en rond dans une bulle prête à exploser...
Cet épanouissement de la femme de 30/40 ans tant entendue te semble plus ressembler à un mythe qu'à une réalité...
Car il te faut être honnête 35 ans, bien qu'approchant seulement, ce n'est plus 20 ou 25...
Cette constatation, qui se confirme, qu’en fait, la vie ne tient qu'à un fil et que rien n'est vraiment acquis...
Ce sentiment, parfois, que la sécurité, la vie et le bonheur sont des illusions qui se jouent simplement sur un coup de poker...
 

La discussion était pourtant bénigne, innocente mais remontant à la surface tant de pensées et de craintes cachées au plus profond, sur un avenir, un fantasme qui te terrifie...
Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. Rien n'est jamais acquis ni sûr... effectivement... Des bisous ma belle

    RépondreSupprimer
  2. Imaginer un avenir, utopie de la vie, vie que l'on voudrait si belle, dans nos esprits oui, mais sous nos pieds, pour avancer, nos serons toujours seuls...

    RépondreSupprimer
  3. Super article comme d hab . Il est vrai que rien n ´ ai jamais acquit mais faut toujours se battre car un jour nos rêves peuvent se réaliser car la roue tourne toujours. Garde l espoir ce qui te rendredra plus forte. Un jour le bonheur que tu mérite tu l' aura. Gros bisous a toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La roue tournera un jour... enfin j'espère...
      J'essaye de garder espoir... J'essaye :/
      Merci pour tes mots !!

      Supprimer
  4. ce monde qui a commencé à se réduire, j'aime à penser, qu'arriver un certain moment de la vie, il s'élargit à nouveau devant l'essentiel... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il s'élargira... Je ne perds pas espoir :)

      Supprimer
  5. Rêver la vie que je n'ai pas... c'est mon crédo... Mais qui ne rêve pas, à moins d'être inanimé... Très belle écriture, bravo...
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire