Un An...

Voilà aujourd'hui un an que nous vivons avec ton absence...
Une année déjà... et pourtant c'est encore comme si c'était hier... 
Je ne dirais pas que tout au long de cette année le temps ai fait peu à peu son œuvre... pas encore... pas assez...
Le temps passe mais le manque et la douleur n'ont pas quittés nos cœurs, nos pensées, nos mots...
Il parait qu'il faut accepter ce qui est inévitable, qu'il faut apprendre à vivre avec...
Mais le vide omniprésent que tu as laissés ne cesse d’être à nos côtés et de remplir l’horizon autour nous...
Les jours passent et les larmes laissent quelques fois place à la nostalgie mais ton souvenir reste présent dans nos esprits...
Il parait que la douleur de l'absence allait s'amenuiser au fil du temps mais il n'en est rien....
Des fois, je me sens presque honteuse de ressentir cette même douleur qu'au premier jour...
Seulement voilà le temps passe et la réalité doit reprendre rapidement le dessus...
Un nouveau quotidien doit s'installer... un quotidien différent... un quotidien où tu n'y sera pas...
Sincèrement je ne pense pas que tu serais particulièrement fier de nous, compréhensif... sûrement...
Encore aujourd'hui les mots pleurent et les larmes parlent toujours au milieu de cette irréalité...
Aujourd'hui mon cœur est voilé... Aujourd'hui mon esprit est à tes côtés...
Je sais que bien que le temps passe mais je sais aussi qu'il y aura toujours une partie de moi qui vivra ailleurs… qui regardera ailleurs... 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. Le temps n'atténue pas la douleur de l'absence... plein de bisous virtuels réconfortants <3

    RépondreSupprimer
  2. Il faut du temps au temps. Je te comprends dans ce billet.
    Ma maman a fait un AVC jeudi; elle est toujours en soin intensif.
    La vie est si fragile
    Des bizzz a toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis... vraiment fragile !!
      Ohh mince ! Je suis désolée. J'espère sincerement que ta maman se remettra...
      Tout plein de courage à toi !!
      Des bisous <3 <3

      Supprimer
  3. il n'y aura aucun mots pour "soulager" cette douleur, ce mal de coeur, cette solitude de ton coeur, à toi, à cette personne qui sera toujours à tes cotés...

    RépondreSupprimer
  4. "Encore aujourd'hui les mots pleurent et les larmes parlent toujours au milieu de cette irréalité..." Ces mots sont magnifiques ...
    Point de honte à ta douleur petit Étoile.
    Je n'ai su que dire d'autre hier que <3 <3 <3 et aujourd'hui je t'envoie encore plein de <3 <3 <3

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire