Mon plus merveilleux souvenir...

Certes, il n'est pas forcément le plus merveilleux car son contexte était un peu particulier à l'époque mais différentes raisons font qu'en ce moment, je ne peux avoir qu'un seul souvenir à l'esprit...

« Nous sommes le lendemain de la fête des mères, il y a tout juste 5 ans... La nuit avait été interminable mais il n'y avait plus de retour en arrière possible, tout avait été dit. Le mariage touchait à sa fin…
Même si incompréhension et désaccord étaient plus de mise entre nous à l'époque, c'est lui que j'ai spontanément appelé sans trop que je sache pourquoi... Juste un appel, juste un "j'ai besoin de te parler" et il a pris le reste de la matinée pour simplement aller boire un café. (Je ne rappelle pas quand cela lui était arrivé avant et si même ça lui était déjà arrivé, acharné de travail qu'il était). Saluée par un câlin,  je m'attendais à ce que la nouvelle soit accueillie  par un petit sourire ou une petite joie cachée (il avait accepté ce mariage un peu malgré lui)... mais il n'en fut rien. La nouvelle a été accueillie par un calme olympien que je lui ne connaissais pas. S'en est suivie des heures de discussions sur les notions de mariage et de concessions, sur le fait que même si il n'était pas forcément pour ce mariage, il ne m'avait pas pour autant souhaité ce issue... qu'il était très en colère pour ce que j'ai vécu, qu'il a du mal à comprendre mon silence mais que sa seule priorité c'était moi et rien d'autre ! Il m'expliqua, ensuite, que même si son couple étaient rempli de hauts, de bas et d'épreuves, il n'avait jamais envisagé sa vie sans maman et ne l'envisagerait jamais. Elle était la femme de sa vie. 
Sa matinée de repos s'est alors transformée en journée. Un repas ensemble a alors suivi... un repas calme, à discuter, à se comprendre, pas un mot plus haut que l'autre, rien que tous les 2... Un long moment avec la personne dont j'avais besoin, le seul moment et qu'il me fallait (alors que je ne savais pas). A la fin de celui-ci, après s'être assuré que j'allais mieux, nous nous sommes séparés par un câlin (et pourtant il n'avait jamais été très démonstratif). Pour finir, il me précisa qu'il l'annoncerait lui-même, seul, à maman et resterait avec elle le reste de la journée pour être sûre que ce ne serait pas trop un choc pour elle... et qu'il m'aimait... »

Malgré les circonstances particulières, ce souvenir restera un des plus doux que j'ai partagé avec mon papa... Une discussion comme j'en ai rarement vécu avec lui, un instant où il m'a rassuré, où il m'a fait sentir comme il m'aimait et que je pourrais compter sur lui malgré nos quelques désaccords... un de mes moments privilégiés avec lui que je n’oublierais jamais...

Source
Billet  dans le cadre de ma  participation au thème Écrit "Mon plus merveilleux souvenir"  du projet Bienveillance 
d'Agoaye "Un Défi ou Un Écrit 2016"...


Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. très joli récit ma grande. je n'est pas connu ton papa mais de tes récits j'en déduit qu'il était formidable. bisous Miss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! ça me touche !
      Oui il l'était ! Un grand homme !
      Merci beaucoup pour ton petit mot.
      Bisous :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire