Mon foyer, Mon Chez-moi

my home
Source

Dans un premier temps, je suis reconnaissante d’avoir un toit, un lieu, un domicile où je suis sûre de pouvoir dormir au chaud le soir...Une chance que tout le monde n'a pas aujourd'hui.
Rien que pour ça... Merci !

Mon appartement n’est pas très grand et ne possède pas non plus le summum du confort. Mais mon chez moi est chaleureux, même si il n’est pas toujours très ordonné, souvent négligé par manque de place.
Oui, c'est toujours un peu de bazar, dans un coin ou dans un autre, mais je crois que je n’aurais jamais un chez moi entièrement nickel.
Les meubles ne vont pas forcément, ensemble, les uns avec les autres et je ne peux pas les bouger de place mais chacun d'eux a son histoire, son anecdote faisant partie à part entière de ma vie. Ses couleurs principalement sobres et neutres m'apaisent beaucoup.

Certes les pièces n'y sont pas très grandes mais chaque espace a été optimisé.
Peut-être qu'elles me paraissent probablement parce que j’y passe désormais plus de temps depuis ma blessure, avant  cela il faut avouer qu'elles étaient parfaites pour la vie que je menais.( Une action d’amélioration et de meilleure optimisation se prépare quand même.)
Le salon-salle à manger reste conviviale, mes petites plantes vertes, bougies parfumées et diffuseurs y ont parfaitement trouvé leur place. Ma chambre, la pièce la plus grande, quant à elle, a pu accueillir mon lit et ma bibliothèque (dernièrement plus grande). La cuisine, rentabilisée au maximum, a tout ce qu'il faut pour confectionner de bons petits plats et la salle de bains, elle, accueille une baignoire dont je ne pourrais plus me séparer pour mon instant cocooning.
Le cœur de visite lors de sa visite reste sa petite pièce en plus qui faisait toute la différence. Une pièce parfois rangée, souvent pas, mais suffisamment grande pour accueillir ma penderie, mon bureau et tout le matériel créatif.
Alors bien-sûr, je rêve d'une "maison" plus grande et bien à moi mais pour l'instant je m'y sens bien, chez-moi.

home sweet home clés
Source
C’est mon foyer, celui dans lequel je me suis reconstruite, celui qui m’a réconforté d’une vie à deux trop pénible après avoir du retourner chez Papa-Maman et qui m’a offert la sécurité et la sérénité dont j'avais besoin. Il m'a aidé à me ressentir capable et à me construire de nouveaux souvenirs.
Il me permet également de me retirer de l’agitation ambiante, seule, chez moi, pour quelques heures ou quelques jours. J'éprouve parfois, un besoin de solitude. Et même si il m'a fallu à un moment le réapprivoiser, personnellement, je retire un grand apaisement à être chez moi dans ce cas, cela me fait du bien et j’en ai besoin. Cela m'apporte un certain équilibre.
De même, je pense que l’on ne peut pas avoir des choses à donner ou traverser certaines épreuves si l’on n’a pas soi-même une base de repli où l’on peut se recueillir ou réfléchir. C'est ce que mon chez-moi m'apporte aussi.
Je lui suis très reconnaissante pour tout cela.


Alors certes, il n’est pas parfait, mon chez-moi, mais c’est le mien…





Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. Rien qu'à te lire, on sent bien le côté cocooning de ton chez toi dans lequel on doit être très bien ! chaque Home Sweet Home a sa vie et son histoire ... j'aime ça ! J'aime quand un Home Sweet Home a de la vie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil et c'est exactement ça !
      Je m'y sens et c'est le principal je pense :)
      Bisous

      Supprimer
  2. L'important est de se sentir bien chez soi ! :D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire