Cette semaine, je répare...



Notre corps est sans arrêt sous le coup d'agressions d'origines diverses qui viennent en perturber le fonctionnement. Ces agressions peuvent provenir de l'extérieur (fatigue, déficit d'un organe, choc traumatique, environnement) et de l'intérieur (agressions microbiennes, toxiques, virales, émotionnelles).Le corps humain, comme tout organisme vivant, est conçu pour s’adapter, se défendre et s’autocorriger. En effet toute agression subie met automatiquement en route des mécanismes auto-correcteurs chargés de lutter et de supprimer les conséquences de cette agression (cicatrisation après plaie, consolidation après fracture, anticorps après antigènes, etc...). Dans la plupart des cas, il se répare tout seul, en silence, sans même que nous nous en apercevions. Mais, quand les agressions dépassent les possibilités de défense de l’organisme ou ses capacités à y faire face, les tissus vont s'en trouver affectés. Plus encore, il va y avoir « mémorisation » de l'agression, comme si celle-ci laissait une cicatrice. L'accumulation de ces cicatrices va faire apparaître à un moment donné une douleur, une faiblesse, une maladie. C'est là qu'intervient la micro-kinésithérapie. Le pratiquant également, ma nouvelle kiné m'a proposé, plusieurs fois, une séance en me disant que j'étais un cas typique qui en aurait besoin. Au départ, j'étais perplexe mais j'ai fini par accepter en me disant que cela ne pouvait me faire que du bien.


Cette semaine, j'ai donc aidé mon corps à s'auto réparer en testant la micro-kinésithérapie...


Pour commencer, qu'est-ce que la micro-kinésithérapie ?
La micro-kinésithérapie est une pratique développée par les kinésithérapeutes dans le but d'identifier les cicatrices passées du corps causant des douleurs dans l'avenir. Avec l'idée sous-jacente que le corps garde en mémoire ces traumatismes passés. Elle va chercher, par une technique thérapeutique micro-palpatoire, les traces laissées par ces agressions dans les différents tissus de l’organisme. Son action consiste à stimuler les mécanismes d’autocorrection afin d’éviter la dégradation des tissus et d’en rétablir la fonction et ainsi reprogrammer les différents tissus de l'organisme en agissant sur la mémoire cellulaire afin de relancer la vitalité du corps. La micro-palpation permet de retrouver facilement les tissus en disfonctionnement, c'est-à-dire, ceux qui sont porteurs d'une séquelle pathologique qui s'est inscrite à la suite d'une agression non rejetée. Cette thérapie manuelle complémentaire permet d’aborder le sujet dans sa globalité et de ne pas se limiter à une approche purement mécanique.

Pourquoi la micro-kinésithérapie
Source

Comment s'est déroulée ma séance ?
Etant donné que c'était sur sa proposition, je n'ai pas eu besoin d'exposer les raisons de ma venue. Elle m'a posé plusieurs questions : âge, famille, divers symptômes, traumatismes physiques et émotionnels et expliquer comment se déroulerait la séance. Après avoir retiré tous les accessoires comprimants et pendants: bijoux, lunettes, ceinture... (La séance se passe habillé), je me suis installée sur la table de massage. Elle a alors commencé à effectue des micro-pressions, avec ses deux mains, en parcourant tout mon corps pour rechercher par des micro-pressions où se logent les lésions, dans quels tissus et leur conséquence. Il est alors possible de donner approximativement la date à laquelle l’événement s’est installé en sollicitant, toujours palpatoirement, une réponse de l’organe à une date définie par le kiné.  Comprendre les causes passées des douleurs présentes, c’est aussi faire de la prévention.
Une fois identifiée et localisée, par voie palpatoire, la lésion est stimulée et ré-informée ce qui va déclencher des processus d’auto guérison, de façon quasiment instantanée. Tout au long de la séance, on ne sent que des miro-palpations assez douces. Après chaque zone, elle m'a informé de ce qu'il trouvait leurs zones, conséquences, la datation qu'elle pensait afin de m'aider à mieux situer et comprendre  les origine du désordre, plusieurs même ! J'ai été bluffée par tout ce qu'elle me disait avoir trouvé. J'y ai retrouvé beaucoup de vérités dans les conséquences (symptômes) ainsi que les datations des évènements. Elle a mis en évidence des traumatismes (physiques et émotionnels) anciens comme récents dont elle n'avait pas connaissance avant. C’est déconcertant de découvrir à quel point, le corps enregistre tout et cela parfois très longtemps. Elle est remonter jusqu’à 15 ans en arrière.

micro-kinésithérapie
Source

Ma séance a duré environ 45 minutes. J'en suis ressortie légère et détendue mais aussi très fatiguée  pendant 3 jours. Elle m'avait prévenue que ce serait la cas à cause du le travail qu'il allait se conduire sur mon organisme. Elle m'a expliqué que le corps allait retrouver la mémoire des lésions, se concentrer sur elles pour les éliminer définitivement. Elle m'a donc demandé de ne pas prévoir d’activité physique importante dans les jours suivants et de boire 1,5 à 2 L d'eau par jour pour faciliter le travail d'élimination des cicatrices par l'organisme. Outre la grosse fatigue, j'ai ressenti les jours des sensations bizarres, parfois un peu douloureuses, à plusieurs endroits de mon corps. C'est difficile à expliquer. Il est encore trop tôt pour avoir observés de réels changements. Une deuxième séance est envisagée en Septembre, le temps de laisser au corps le temps d'agir, car selon elle la première n’a pas suffit et des traumatismes sont restés cachés. J'avoue que, après ses différents bilans, j'étais surprise des traumatismes sortis et ceux (pourtant plus importants) restés en silence.

micro-kinésithérapie
Source

En information générale, 2 à 3 séances, espacées de minimum 6 semaines, sont un maximum. Au-delà, les séances ne servent plus à rien puisque le thérapeute n’a pas retrouvé la trace laissée dans l’organisme par l’événement responsable des symptômes, il faut alors de nouveaux champs d’investigation. De plus que bien qu’étant reconnue par le ministère de la santé comme « technique de massage », la micro-kinésithérapie ne fait pas partie des actes remboursables par la Sécurité Sociale.





Et vous ? Vous avez déjà essayé la micro-kinésithérapie ?







Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. Réponses
    1. Je n'en avais que vaguement entendu avant mais sans savoir de quoi cela retournait ! Le résultat est étonnant ! C'est vraiment à essayer...

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout... merci pour la découverte :)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce fut une découverte pour moi aussi et je ne regrette pas d'avoir essayé ! :)
      J'espère un résultat final positif aussi !
      Gros bisous

      Supprimer

Enregistrer un commentaire