L'Horloge de l'Âge




Quand  j'étais enfant, j'étais insouciante. J'aimais facilement, je riais, je m'étonnais et m'enthousiasmais à travers des choses simples. Je voyais de la magie dans tout ce que je découvrais et dans tout ce qui m'entourait, partout.  Mon regard était plein de curiosité et d’innocence et j'étais avide d’expériences. Je me sentais libre, invincible, immortelle. Le temps n'avait pas de limites et semblait éternel. Pour que Noël ou mon anniversaire arrivent enfin, j'avais l'impression d'attendre une éternité. En prenant de l’âge, je me suis rendue compte de beaucoup de choses. J'ai pris d'ailleurs conscience que cette enfance est l’une des meilleures étapes de ma vie car je n'avais aucun souci, je n'avais pas peur de grand chose, tout ce qui m'importait c'était de m'amuser. Pendant l’adolescence, c'était différent. Je me suis aperçue que l’amour n’était pas aussi beau que je le pensais. Je ne comprenais pas encore ce que qu'adulte voulait vraiment dire mais je me croyais assez grande. Les premières années de lycée puis de travail ont marqué ma vie. J'étais dans un apprentissage continuel, les premières vraies histoires d’amour et mes premières réelles déceptions ont surgit, j'ai rencontré beaucoup de gens, j'ai voyagé et j'ai commencé  aussi à vivre mes propres expériences seule. J'ai commencé aussi à acquérir des responsabilités en oubliant le temps alors qu'il s'apprêtait à courir sans que je ne puisse l’arrêter.

Toutes ces expériences et apprentissages m’ont aidée à me développer et à grandir mais c'est aussi avec la maturité que les barrières ont commencé tout doucement à apparaître et c’est à mesure que le temps et les années passent que de multiples problèmes surgissent  et viennent ruiner notre bien-être quotidien. En vieillissant, je me suis rendue compte également qu’il y aura toujours des gens avec qui s’amuser et faire la fête, mais que les vrais amis, qui sont là quand on a besoin d’eux, se comptent sur les doigts d’une main. Il me semble encore que hier j'avais 10 ans de moins, ou même, que j'étais encore enfant. Le temps s’écoule et file si vite sans qu’on ne s’en rende vraiment compte. Tous les âges ont leurs avantages et leurs inconvénients mais il vaut mieux voir les choses avec optimisme.


Comme pour tout dans la vie, le passage du temps a ses bons côtés. En effet, toutes les situations que j'ai vécues m'ont aidé à me construire, à gagner en maturité, à vivre des expériences uniques qui m'aident encore à mieux me connaître et surtout à apprendre de mes erreurs. Quand je suis devenu adulte, j'ai pris plus conscience des décisions que j’ai prises pour affronter les choses d’une manière ou d’une autre. L’âge m’a offert la possibilité d’apprendre des batailles perdues et des sentiments ressentis de telle façon que parfois j’accueille même le calendrier à bras ouverts. Mais ce n’est pas le temps qui m’a permis d’affronter mes peurs, ce sont mes blessures, les expériences que j’ai accumulé, celles qui ont bouleversé mon monde et parfois démantelé ma vie. Cependant, il m’a aussi offert la prudence de savoir que le meilleur que je puisse m’offrir et offrir aux autres est à l’intérieur de moi. Avec l'âge, mes désirs et mes rêves sont devenus une source d’équilibre et de bien-être ainsi qu'un but que j’utilise pour avancer.

J'ai pris différents chemins, je me suis trompée, j'ai changé ma route plusieurs fois et je peux encore le faire. J’ai encore l’âge de voir les choses avec tranquillité et celui auquel l’amour peut être encore une flamme. Je peux encore caresser mes rêves du bout des doigts et de voir mes illusions se transformer en espoir. Je n’ai pas besoin de nombre, car les larmes que j’ai versées en voyant mes illusions se briser et les rêves que j’ai pu réalisées, valent beaucoup plus que ça. Je peux me permettre de prendre en compte ce que je mérite et lutter pour cela. J’ai encore l’âge qu’il me faut pour encore essayer de  vivre libre et sans peur ainsi que celui pour essayer de faire ce que je veux et ce que je ressens. Je peux encore suivre mon chemin sans crainte avec mes désirs et l’expérience que j’ai acquise. J’ai l’âge de savoir ce qui compte et ce qui a vraiment de l'importance ainsi que celui pour avoir encore envie de de croquer la vie à pleines dents. Non ! Je n’ai pas encore l’âge pour me dire des choses comme « ce n’est plus de mon âge » ou « ce n’est pas pour moi ». Peu importe l’âge qu’indique ma carte d’identité car c’est mon propre cœur qui révèle ma jeunesse, celle qui ne demande qu’à vivre de nouvelles expériences et goûter de nouvelles saveurs. J'ai encore tant de choses à accomplir, tant de rêves à réaliser...


Au fond, le meilleur âge, c’est celui où on se sent bien avec ce que l’on est, avec ce que l’on a et avec tout ce qu’il nous reste à accomplir. C’est aussi celui où nous arrêtons de compter les années et que nous réalisons nos rêves (enfin du moins essayons). Nous sommes les architectes de notre propre vie, en construisant notre chemin à partir des choix que nous faisons et des leçons que nous décidons de tirer, par rapport aux circonstances que nous vivons. En  faisant des choses différemment et en se fixant de nouveaux objectifs dans la vie, nous nous rendons compte que nous sommes bel et bien vivants peu importe l’âge que nous avons.
Peu importe que nous ayons 20, 30, 40 ou 60 ans ! 
Nous le savons, à chaque minute, à chaque seconde, notre corps vieillit mais nous ne devons pas en avoir peur. Evidemment, nous rêvons tous de rester jeunes mais s’il est une chose qui semble irréversible, c’est bien le vieillissement. Il ne faut pas rester obsédé par lui puisque nous ne pouvons vraiment le contrôler. Ce qui doit réellement nous inquiéter, c’est le fait de ne pas avoir concrétisé tous nos rêves. Pour cela, la meilleure des choses à faire avec le temps, c’est d’en tirer profit. Qu’il aille vite ou pas, l’important est de ne pas avoir la sensation de l’avoir gaspillé. D’autre part, nous finissons pour apprendre que c’est le meilleur cadeau que nous pouvons faire à nous même et aux autres car il est limité mais il nous appartient, d’une manière ou d’une autre. Nous devons faire de notre mieux pour profiter du temps et de chaque instant car il est certain que nous vivons et vivrons encore des instants inoubliables…



Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. J'aime bien ta conclusion : ne pas avoir de regrets :)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut profiter de chaque instant !
      Gros bisous :)

      Supprimer
  2. Ce temps qui ne cesse d'accélérer... J'aime beaucoup ton texte et ta conclusion. Je te souhaite une belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup 💗
      Il file tellement vite... autant en profiter un maximum ! ^^
      Douce fin de semaine :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire